18 octobre 2010

Altran Technologies

Par rapport au dernier article paru sur ce blog, on reste, avec cette entité, dans le même secteur, si bien que l'on est amené à étudier deux concurrents directs l'un après l'autre. Au passage, on remarquera que ces deux grands groupes ont une raison sociale, qui débute par les mêmes lettres ALT : ceci est sûrement un mot cher au milieu, et, seule une immersion en son sein même, permettrait de percer ce mystère ; peut-être est-ce pour le mot "alternative". Si cette déduction semble facile, on peut aussi supposer que ces deux géants sont les deux seuls acteurs du genre, en ce qui concerne cette activité. Il est risqué de faire cette conjecture, mais cela signifierait, alors, que le secteur est peu concurrentiel, pour la France, en tous cas. Quoi qu'il en soit, il est important de remarquer que ce genre d'entreprise est emblématique du capitalisme moderne, dans le sens où sa raison de vivre est l'innovation : il s'agit de toujours se renouveler - et de se perfectionner -, pour pouvoir proposer quelque chose de toujours nouveau, quand le grand public s'est lassé d'un concept.

Mais, il en question d'une entité bien précise, et il ne peut y avoir de meilleurs indicateur que les chiffres généraux : en 2010, le chiffre d'affaire qu'ont généré les 17.000 collaborateurs, qui sont dispersés dans 26 pays, était légèrement supérieur à 1.4 Mds d'euros. L'organisation, pour parvenir à accumuler toutes ces recettes articule son activité autour de 6 pôles que sont l'automobile, l'aéronautique, la santé, l'energie, les services financiers et les télécommunications. En pointe, on citera la collaboration avec l'écurie Renault F1 Team, et, aussi, le développement du projet d'avion photovoltaïque Solar Impulse. Les dossiers les plus récents concernent la CNAM et Microsoft. Avec eux, les professionnels spécialisés dans l'amélioration technologique que regroupe cette structure améliorent les systèmes informatiques.

Posté par pfzieba à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Altran Technologies

Poster un commentaire