30 mai 2011

ANOVO

Un nouveau secteur d'activité nous est dévoilé, avec l'étude de ce Groupe. Il est tellement évident, que l'on a du mal à l'envisager : il s'agit de la gestion durable du cycle de vie du produit ; en l'occurrence, il s'agit d'objets représentants exclusivement l'électronique grand public de pointe. En gros, cela désigne le service après-vente, puisque les 4 métiers autour desquels tout s'articule sont la réparation, la logistique, l'extension de garantie et la régénération. Selon ce dernier terme, le thème de la protection de l'Environnement est avancé. On le fait à juste titre, car il est certain que, par là, on cherche à rallonger la durée d'utilisaation de nos consommables de moyen terme (car le rythme du perfectionnement, dans ce domaine, oblige à un renouvellement régulier). En cela, on cherche à freiner l'ardeur des consommateurs ; en outre, il faut dire qu'il est proposé des solutions pour économiser l'énergie... Toutefois, cela semble fallacieux, car, par là, la qualité, qui est mise, aussi, en avant, et la sécurité sont des objectifs visés. Ainsi, le capitalisme se trouve capitonné - si l'on peut dire -, dans le sens où il est confortable de savoir qu'il existe des retenues, quand on a le malheur de trouver un article défectueux : il est bon de savoir que l'on peut toujours ramener ce qui s'est cassé anormalement. Rappelons, quand même, que, dans la majorité des cas, les précautions prises ne sont pas sollicitées, et l'on a trouvé, avec cela, un moyen de générer des dépenses supplémentaires. Aussi, on propose, là aussi, une énième stratégie d'externalisation, pour les fabricants, et une marque de prestige, pour les autres acteurs, qui peuvent montrer leur sérieux. Grâce à tous ces services d'optimisation, qui incluent la transition vers le marché de l'occasion, l'entité, qui est leader européen de son activité, a pu accumuler, en 2010, 344 M€, bien que l'engrangement de bénéfice ne soit pas toujours au rendez-vous (on veut souligner, là, une certaine fébrilité). Ce chiffre d'affaire est réalisé par le concours de 5.300 collaborateurs répartis dans 12 pays d'Europe et d'Amérique du Sud.

Posté par pfzieba à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ANOVO

Poster un commentaire