23 août 2010

Alten

Voici un Groupe leader européen dans son domaine : l'ingénierie. Il rassemble 11.300 collaborateurs répartie dans 12 pays, qui sont tous en Europe, sauf quand il s'agit de l'Inde. Toutefois, cette présence physique ne détermine pas strictement l'activité de l'entreprise, puisque celle-ci peut se faire ailleurs, comme au Viet-Nâm, par exemple. Toutes ces offices permettent, en 2009, de dégager un chiffre d'affaires de 857 M€, réalisé à hauteur de 30% à l'international, alors que la France représente, à elle seule, 70% des recettes.

Il est important de préciser comment ces résultats plus que satisfaisants ont été atteints. Tout commence en 1988, lorsque trois ingénieurs issus de grandes écoles décident de fonder ce qui, 22 ans plus tard, sera un fleuron de l'économie française. Leur aventure prend assez vite un tour national, mais c'est à partir du début de la décennie que nous venons de traverser que l'envol international prend réellement son essor, avec l'affirmation de la stratégie de croissance externe. C'est-à-dire que, à partir de l'année 2000 (en gros), le concurrents sont rachetés à tour de bras par le rouleau compresseur que l'on étudie.

Reste à définir clairement les métiers de l'entité : ceux-ci s'articulent tous autour d'un même processus. Cela va de l'expertise technique à la maintenance, avec une répartition des tâches bien spécifique, puisque la maison-mère de Paris possède six filiales, grâce auxquelles elle peut assurer une expertise complète, chez le client ou pas, allant de l'optimisation réseau (informatique ou énergétique) à l'architecture physique, puisque, dans le cadre des contraintes climatiques, les structures qui nous donnent du travail sont appelées à investir massivement dans les technologies propres : l'aéronautique est à la pointe de ce mouvement de conversion. Ainsi, il y a neuf secteurs clés dans lesquels la marge de manoeuvre est large.

Posté par pfzieba à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Alten

Poster un commentaire