17 janvier 2010

ACCOR

La première pierre de ce groupe d'hôtellerie a été posée à Lille, en 1967. En 42 ans, le nombre d'implantations a explosé : il y en a, aujourd'hui, 4.031, réparties dans 87 pays. Cela dit, l'entité que nous connaissons aujourd'hui a été créée en 1983. Les marques sont Sofitel, Novotel (1er hôtel, à l'origine), Pullman (hôtellerie d'affaire), Adagio, Coralia Club, Mercure, Suitehotel, Ibis, All seasons, Formule 1, Etap Hotel et, aux Etats-Unis, Motel 6 et Studio 6. De nombreux établissements de restauration de luxe ont pour enseigne Lenôtre. Des séjours de thalassothérapie sont aussi proposés, à travers les centres Accor Thalassa.

Il serait trop long de citer tous les pays où est l'entreprise, mais on peut dégager des grandes lignes : l'Europe reste le principal marché du Groupe, aussi bien au niveau du nombre de propriétés que des revenus, bien que le grand territoire russe ne soit pas significativement concerné. La deuxiéme grande région où est présent Accor est l'Amérique du Nord, et, plus précisément, les Etats-Unis, puisque le Canada est, en grande partie, laissé de côté. Quant au Mexique, il est considéré comme faisant de la zone "Amérique latine & Caraïbes". Ce sous-continent est bien représenté, dans le parc de ce mastodonte économique : financièrement, c'est le troisième marché. Pourtant, en termes de possessions, l'Asie-Pacifique est mieux desservie. Peut-être que le fait que le Japon ne soit pas correctement représenté y est pour quelque chose...

A côté de ces activités principales, il y a, dès 1982, l'aquisition de Jacques Borel International, qui propose les Tickets Restaurants. Cela lance Accor dans une stratégie de diversification, qui est sous tendue par l'Académie que l'entreprise a mis en place. La Compagnie Internationale des Wagons-Lits et du Tourisme (CWL), grâce à laquelle nous pouvons avoir, à bord des TGVs, de rapides encas, rejoint le bateau en 1991, mais elle est, aussi, présente à l'international. A partir de l'an 2000, cette diversification s'intensifie, en Grande-Bretagne et en Australie notamment, avec le rachat d'acteurs dans les ressources humaines. Il faut, aussi, signaler l'activité casino (grâce au groupe Lucien Barrière), qui, après la branche services, est le métier qui rapporte le plus.

Avec un effectif variant de 85.000 à plus de 150.000 collaborateurs, et, surtout, un chiffre d'affaire, en 2008, de 7.610.000.000 € (puisque cela le place au rang de 1er acteur européen en la matière), le groupe, fleuron de l'économie française, figure au CAC 40 (donc au SRD - Service de Règlement en Différé), et, bien sûr, au PEA - Plan d'Epargne en Actions. Le rendement du titre est de 1.97 %

Posté par pfzieba à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur ACCOR

Poster un commentaire